• Soudain, j'ai vu passer les oies sauvages.

    oies.jpg

    Le chasseur (Michel Delpeche)                                  

    Il était cinq heures du matin
    On avançait dans les marais
    Couverts de brume
    J'avais mon fusil dans les mains
    Un passereau prenait au loin
    De l'altitude
    Les chiens pressées marchaient devant
    Dans les roseaux

    (Refrain)
    Par dessus l'étang
    Soudain j'ai vu
    Passer les oies sauvages
    Elles s'en allaient
    Vers le midi
    La Méditerranée

    Un vol de perdreaux
    Par dessus les champs
    Montait dans les nuages
    La foret chantait
    Le soleil brillait
    Au bout des marécages
    Avec mon fusil dans les mains
    Au fond de moi je me sentais
    Un peu coupable
    Alors je suis parti tout seul
    J'ai emmené mon épagneul
    En promenade
    Je regardais
    Le bleu du ciel
    Et j'étais bien

    (refrain)
    Par dessus l'étang
    Soudain j'ai vu
    Passer les oies sauvages
    Elles s'en allaient
    Vers le midi
    La Méditerranée

    Et tous ces oiseaux
    Qui étaient si bien
    Là-haut dans les nuages
    J'aurais bien aimer les accompagner
    Au bout de leur voyage
    Oui tous ces oiseaux
    Qui étaient si bien
    Là-haut dans les nuages
    J'aurais bien aimer les accompagner
    Au bout de leur voyage

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :