• Les Saintes 1

    DSCN3193.JPG

    IMG_1046.JPG

     

    DSC_0042.JPG

    Les îles des Saintes (en créole : Lésent ) sont un archipel d'îlots volcaniques des Antilles françaises dans la mer des Caraïbes. Ces îles tropicales se situent au sud de la Guadeloupe, à l'ouest de Marie-Galante et au nord de la Dominique, au cœur de l'arc interne des Petites Antilles. Parmi ces neuf îlots, deux seulement, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, sont peuplés principalement de descendants de colons venus de l'ouest de la France. Leurs 2 862 habitants prennent le gentilé de « Saintois ». Ce petit archipel fut découvert par Christophe Colomb le 4 novembre 1493, qui le baptisa « los Santos ». Ce n'est que le 18 octobre 1648, que ce «Gibraltar des Antilles» devient une possession française, et fera l'objet dès lors de nombreuses batailles de colonisation entre les deux principales puissances navales de l'époque que sont la France et l'Angleterre. La plus célèbre eut lieu le 12 avril 1782, vers la fin de la guerre d'indépendance des États-Unis et entre dans l'histoire sous le nom de « bataille des Saintes ». Les vestiges de ce passé militaire sont encore visibles et font partie du patrimoine culturel de l'archipel. Aujourd'hui, les Saintes forment une dépendance administrative du département d'outre-mer de la Guadeloupe et sont définitivement intégrées à la République française, en tant que communes. Elles participent activement à la politique de ce département et votent à l'ensemble des scrutins nationaux. De par sa localisation dans l'archipel des Îles du vent, ce territoire bénéficie d'un climat tropical tempéré par les alizés et connaît une biocénose typique de la région, dont certaines espèces endémiques à ces îlots sont protégées. La population dont l'économie est fortement orientée vers la mer a développé une culture riche de par ses origines européennes et créoles qui s'intègre aisément dans l'identité franco-caribéenne. Longtemps isolées, les îles des Saintes se sont ouvertes sur le monde et sont devenues un lieu touristique d'envergure aux Antilles.

    Les_Saintes_vues_avion.jpg

    **

    Les Saintes sont un chapelet d'îles volcaniques entièrement encerclées par des récifs peu profonds. L'archipel est issu de la ceinture volcanique récente datant du Pliocène que forme l'arc interne des Petites Antilles. Il est composé de roches apparues à l'époque Tertiaire (entre 4,7 et 2 millions d'années). Une île unique à l'origine fut divisée par des tremblements de terre d'origine Tectonique et Volcanique pour créer un archipel notamment en raison de la subduction des plaques sud-américaine, nord-américaine et Caraïbes.

    Les Saintes se composent de deux îles habitées très montagneuses, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, auxquelles viennent s’ajouter sept autres îlets inhabités :

    • l'îlet à Cabrit ;
    • le Grand-Îlet ;
    • la Coche ;
    • les Augustins ;
    • la Redonde;
    • le Pâté.
    • Les Roches percées

    La superficie totale est de 13 km2. L'archipel compte environ 22 km de côtes et son point culminant est le morne du Chameau, sur l'île de Terre-de Haut atteignant les 309 mètres.

    La baie des Saintes est une des plus belle baie du monde

    BaieSaintes-1024x768.jpg

    DSC_0045.JPG

    L'île est interdite aux voitures, seul les voitures électriques et les motos peuvent rouler

    IMG_1051.JPG

    IMG_1057.JPG

    IMG_1079.JPG

    IMG_1085_stitch.jpg

    IMG_1111_2_3_tonemapped.jpg

    Le climat de ces îles est tropical, tempéré par les alizés. Malgré son emplacement entre la Guadeloupe et la Dominique, le climat de l'archipel des Saintes est différent de ses voisines et est plus chaud et sec. Il a tendance à se rapprocher du climat de la plupart des petites îles aux sommets peu élevés des Petites Antilles (Saint-Barthélemy, la Désirade, Saint-Martin...).

    Terre-de-Bas, l'île occidentale de l'archipel, est plus arrosée que Terre-de-Haut, l'île orientale qui demeure très ventilée. L'archipel bénéficie de plus de 300 jours de soleil par an, la pluviométrie peut atteindre 900 millimètres annuels mais varie fortement. La saison des pluies ou hivernage s'étale de mai à novembre qui est aussi la saison chaude. La saison sèche, de décembre à avril, est appelée le carème. L'humidité, cependant, n'est pas très élevée à cause des vents.

    La température moyenne est de 25 °C (77 °F) avec des températures de jour montant à 34 °C (93 °F). La température moyenne en janvier est 28 °C (82 °F) tandis qu'en juillet elle est de 31 °C (88 °F). La température la plus basse de nuit peut être de 16 °C (61 °F). Les eaux de la mer des Caraïbes maintiennent généralement une température d'environ 27 °C (81 °F).

    L'archipel est fréquemment sous la menace de tempêtes cycloniques comme l'ensemble des îles antillaises.

    Nous avec notre chance habituelle, nous avons eu de la pluie alors qu'aux dires des habitants il y avait 3 mois qu'il n'avait plus plu.

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :